Mars par Fred

+ + + Mars en image + + +

 

Sens Unique
Sens Unique Crédit Photo// Ponticelli Frédéric

Un intérêt essentiel de la photographie numérique réside dans l’existence de logiciels de retouche qui permettent « d’améliorer » une photographie jugée imparfaite ou  de laisser son imagination   pour de  nouvelles exploitations de l’ image.

Les logiciels donnent accès à des fonctions de plus en plus nombreuses et sophistiquées, telles que :

  • les transformations géométriques ;
  • les modifications des couleurs et des valeurs ;
  • la gestion des calques ;
  • le travail sur des sélections partielles de l’image ;
  • les filtres destinés à produire des effets variés.
DSC01204 copie
!!! Crédit Photo// Ponticelli Frédéric

Une bonne retouche photo, c’est une retouche qui ne se voit pas. Même si l’image finale est improbable, la maîtrise des ombres, de la lumière ou du détail par le photographe retoucheur rend la photo crédible.

Certains artistes sont devenus maîtres en la matière et sont arrivés a développer ces techniques de retouche pour en faire une catégorie d’image à part entière.

Oleg Duryagin

Un artiste qui m’impressionne et qui m’intéresse. En déshumanisant les gens, il fait ressortir la nécessité, pour chacun d’entre nous, d’affirmer ce qu’il y a de plus humain en notre for intérieur. Ces portraits glacent d’effroi. Ils nous font entrer, un pied devant, dans un monde futuriste, aseptisé, effrayant. L’homme de demain deviendra, à nos yeux, un extra-terrestre  s’il perd ce qu’il y a de plus naturel en lui. Reste, pour chacun d’entre nous, à trouver ce qui justement nous caractérise.

Erik Johansson

Est devenu un maître dans l’art de la retouche photo en seulement quelques années. Ses paysages impossibles semblent alternativement humoristique et menaçant,  piégeant  leurs habitants dans des circonstances indépendantes de leur volonté  comme s’ils  étaient témoins d’une rupture dans l’ espace-temps.

“[…] le photomontage fournit la seule réponse adéquate
à la dissociation et à la fragmentation qui, dorénavant,
caractérisent la perception, les rapports aux hommes et
aux choses, le réel lui-même.”
Dominique Baqué, extrait de La photographie
plasticienne. Un art paradoxal – éd. Regard, 1998

+++PHOTORAMA+++

DSC03564 copie
Reflet et miroir du photographe.  Crédit photo//Ponticelli Frédéric

 

DSC03832
Droites et courbes Crédit Photo// Ponticelli Frédéric

 

Bulldog
Bulldog Crédit Photo// Ponticelli Frédéric

Pour suivre mon actualité, rendez-vous sur mon Facebook et sur Flickr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s