Retour sur un double bang d’exception !

10339958_754898004584500_4589561175026522637_nSamedi avait lieu la projection de deux jeunes réalisateurs de talent au Panorama Max Linder ! Au programme deux courts-métrages : Loos-en-Gohelle : Conduite Accompagnée de Mike Zonnenberg et Bitch, Popcorn & Blood de Fabio Soares, tous deux fervents défenseurs du film de genre en France.

Bitch, Popcorn & Blood de Fabio Soares

Du sang, des femmes impitoyables et un clin d’oeil cinéphile aux années 60-70, Fabio Soares n’est pas à son coup d’essai. Après un premier western parisien (Woman With No Name, avec Bernie Bonvoisin et Laura Satana), l’auteur-réalisateur revient nous présenter son second film, fruit de ses thèmes de prédilection. « Bitch, Popcorn & Blood » raconte l’histoire d’une vendeuse de popcorn, paumée au milieu de nulle part. Une nouvelle fois nous retrouvons une femme livrée à elle-même, face à une horde haineuse et masculine prête en découdre. Cependant, exit la rugueuse Woman With No Name, et place à Lily, jeune femme timide, prise au piège d’un huis-clos dérangeant et sans issue. Soumise et seule face à la mort, une amie imaginaire la poussera dans ses derniers retranchements… La casting féminin est international : L’actrice américaine culte Jane Badler (Diana dans « V » !) y côtoie la sublime tatouée Cristina Blackwater. Mêlant humour, violence et onirisme, le court-métrage nous offre une balade pop au travers d’une bande originale taillée sur mesure.

Loos-en-Gohelle : Conduite Accompagnée de Mike Zonnenberg

Après avoir été comptable puis publicitaire, à l’approche de la trentaine Mike Zonnenberg s’est tourné vers sa première passion : le cinéma. Né à Roubaix, les premières histoires qu’il a voulu raconter tournaient autour de ses origines modestes. Ses premiers courts métrages ont connu un vif succès, beaucoup de personnes ont été touchés par ces histoires décalées et modernes. Un succès qui l’a encouragé à continuer. Aujourd’hui, il revient avec un nouvel univers, une version nordiste de Drive qu’on croirait revisité par Tarantino : bande son qui décoiffe, montage dynamique et situations explosives sont au rendez-vous. Mais plus qu’un court métrage, Loos-en-Gohelle : Conduire Accompagnée est avant tout épisode tiré d’un projet de série TV qu’il veut développer en France. On retrouve dans ce dernier court-métrage tout ce qui fait la patte artistique de Mike Zonnenberg : effets de mise en scène dynamiques, travail visuel très poussé et ambiance musicale omniprésente. Si la musique prend autant de place dans ses films c’est qu’il a grandi dans les années 90 où les films cultes accouchaient de BO tout aussi culte. Rien d’étonnant donc à ce que Mike Zonnenberg se revendique comme un DJ visuel brassant musiques et références pour le plus grand bonheur des cinéphiles. Mike Zonnenberg veut désormais quitter la petite sphère du court métrage pour atteindre le grand public. Réalisateur à suivre donc…

Les deux films ont reçu les honneurs d’un public enchanté par la projection dans une salle Max Linder «pleine à craquer» !

The Parisian Post s’est volontiers prêté… aux jeux des questions :

 

————————————————> Infos pratiques

Bandes-annonces et infos supplémentaires : www.doublebang.fr

www.facebook.com/zonnenbergmike

www.vimeo.com/mikezonnenberg

2 réflexions sur “Retour sur un double bang d’exception !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s